Vendredi 25 mars 2022 à 13h en visioconférence, par Roland Nespoulet (UMR 7194 HNHP) et équipe scientifique et technique

Nouveaux résultats sur le Gravettien final de l’abri Pataud. Des raccords d’intérêt stratigraphique : pour quoi faire ?

Intervenant : Roland Nespoulet (UMR 7194 HNHP) et équipe scientifique et technique

Résumé :

Née d’un projet interdisciplinaire visant à reprendre l’étude d’un site de référence pour la connaissance du cadre chronoculturel du Paléolithique supérieur, l’opération archéologique programmée (2005-2015) intitulée « L’occupation humaine de l’abri Pataud il y a 22 000 ans » s’est structurée autour d’une question anthropologique fondamentale : Quel est le statut des vestiges humains ? Les nouvelles données obtenues ont permis de mieux comprendre la diversité des traditions techniques et culturelles dans ce site d’habitat lors du dernier maximum glaciaire (stade isotopique 2), qui est aussi un lieu de pratiques mortuaires originales. En perspective, apparait la question exploratoire des liens existants entre pratiques funéraires et artistiques dans les espaces karstiques au Paléolithique supérieur.

Dans le cadre de la préparation d’une publication monographique, une mission d’études post-fouille a été effectuée en novembre 2021. Nous présenterons ici les principaux résultats obtenus, en insistant sur l’apport de la méthode des raccords d’intérêt stratigraphique à la compréhension de la diachronie des occupations de la couche 2, attribuée au Gravettien final.

Cofinancements : DRAC Nouvelle Aquitaine, Société des amis du Muséum national d'Histoire naturelle et du Jardin des plantes, Direction générale déléguée aux Collections, UMR 7194 équipe Nomade

Illustration : Raccords de supports laminaires et lamellaires de la couche 2 de l’abri Pataud, Gravettien final (Crédit photographique. Photographie et infographie Emilie Lesvignes)

Image
2021_dsc3830-71_ap-plancheraccords_e.lesvignes.jpg

Raccords de supports laminaires et lamellaires de la couche 2 de l’abri Pataud, Gravettien final

Crédits
Emilie Lesvignes
Publié le : 21/03/2022 15:24 - Mis à jour le : 24/03/2022 13:50